La Gauche contre nos morts

Posté le 19 mai 2016

communiquesLe Renouveau français salue la victoire des patriotes, qui ont fait comprendre avec succès à la municipalité socialiste de Verdun que c’était une très mauvaise idée que d’inviter un certain « Black M » à donner un concert de rap pour clôturer les commémorations du centenaire de la bataille de Verdun.

Il faut n’avoir plus rien de français pour ne pas être choqué que soit proposé, pour de telles circonstances, un concert festif, qui plus est de rap, qui plus est avec un étranger aux propos antifrançais et pro-terroristes.

Le scandaleux soutien de l’Élysée à cette initiative montre bien qu’il est dans une posture de provocation idéologique et non de rassemblement des Français autour de la souvenir du sacrifice de nos anciens.

Restons vigilants et prêts à nous déplacer à Verdun.

 

 

L’Elysée invite un rappeur antifrançais pour commémorer le centenaire de Verdun !

Posté le 11 mai 2016

blackM

Afficher l'image d'origineLe rappeur à la mode « Black M » a été choisi sur décision de l’Élysée (!) pour donner un grand concert gratuit le 29 mai dans le cadre des cérémonies de commémoration du centenaire de la Bataille de Verdun !

Le jeune étranger, répondant à l’Est républicain sur ces motivations concernant ce concert, ne semble d’ailleurs guère touché par ce contexte exceptionnel : «C’est de la scène, et c’est quelque chose que j’aime énormément alors je réponds présent. Tout simplement.»

Par ailleurs (dans la chanson « Désolé » en 2010), il a une curieuse façon de parler de la France, ce pays qui le fait vivre : « Je me sens coupable quand je vois ce que vous a fait ce pays de kouffars ».  Kouffar étant un mot arabe dépréciatif pour désigner les « mécréants », du point de vue islamique…

Ce « Black M » n’a clairement pas sa place à cet anniversaire qui est celui d’un deuil et se doit d’être célébré dans le respect et la solennité, et non pas avec un concert, qui plus est de ce genre, surtout avec ce type d’individu !
Ne laissons pas profaner sans réagir la mémoire de nos Morts et de nos Héros !

Il faut empêcher cette provocation odieuse de l’Elysée.

Dans un premier temps, pour manifester votre indignation, vous pouvez adresser vos protestations à la mairie de Verdun : 03 29 83 44 22 ou contact@grandverdun.fr

Si cela ne suffit pas, il faudra se rendre physiquement à Verdun.

Succès de l’hommage à Sainte Jeanne d’Arc et video du discours

Posté le 9 mai 2016

Ce dimanche 8 mai après-midi, à Paris, le Renouveau français a participé à la très réussie manifestation unitaire d’hommage à Sainte Jeanne d’Arc organisée par Civitas.

Notre banderole et nos slogans ne sont pas passés inaperçus :

jeanne2

Voici le discours qu’a tenu notre directeur Thibaut de Chassey à cette occasion :

Congrès nationaliste 2016 : une réussite !

Posté le 23 avril 2016

Après plusieurs années d’absence, dûe à la difficulté de trouver une salle, le Congrès nationaliste a fait son grand retour le 17 avril, pour sa sixième édition.

Changement radical de lieu : il s’agissait d’un endroit chic et original, une péniche sur la Seine à la frontière de Paris.

La recette qui fit le succès du Congrès nationaliste était la même : des dizaines de stands variés (associations, journaux, librairie, auteurs, artisans, comptoirs des régions, etc.), une buvette bien achalandée, une chaleureuse ambiance – animée par les chants du Chœur Montjoie Sait Denis -, des intervenants de premier ordre…

CN2016
Cette journée de dimanche avait commencé par une messe célébrée par l’abbé Xavier Beauvais, qui offrit à l’assistance un sermon roboratif. Puis ce fut l’apéritif, le repas, la fréquentation des stands avant que ne débutent les interventions politiques.

Se succédèrent à la tribune Thibaut de Chassey (directeur du Renouveau français), Thomas Joly (secrétaire général du Parti de la France), Jérôme Bourbon (directeur de Rivarol), Alain Escada (président de Civitas), Roger Holeindre (président du Cercle national des combattants) avec des discours percutants, politiquement incorrects et d’une profonde pertinence. Jean-Marie Le Pen, pour des raisons de santé, n’a pu se joindre à la fête mais a tenu à s’exprimer en direct par téléphone, et a délivré à l’assistance une analyse fine sur l’immigration actuelle et ses dangers.

Par la suite se tint une intéressante « table ronde »  sur le thème de la musique engagée moderne, avec Thierry Bouzard, spécialiste et auteur de plusieurs ouvrages sur les questions musicales, et plusieurs acteurs de cette scène musicale.

Animations variées, chants, concert pour jeunes à la fin : une très belle journée d’amitié français et de combat !

CN2016BCN2016F

Lire la suite

Création du « Centre d’études et d’action sur la franc-maçonnerie »

Posté le 2 avril 2016

Le Renouveau français salue cette initiative, bienvenue en des temps de confusions sur ce sujet.

Centre d'étude et d'action sur la franc-maçonnerie

www.centre-franc-maconnerie.com

Le site du Centre propose déjà une documentation précieuse, notamment sur la longue liste de condamnations par les papes, depuis deux cents ans.

Communiqué : « Le cosmopolitisme, c’est la guerre ! »

Posté le 23 mars 2016

aristote


Le cosmopolitisme, c’est la guerre !

L’Europe est à nouveau frappée par des attentats meurtriers.
Pendant ce temps, le gouvernement français inonde le peuple d’une honteuse propagande dénonçant ses prétendues tendances « racistes », « islamophobes », « antisémites », etc. Une campagne de culpabilisation et de diversion très coûteuse et parfaitement contraire à la réalité.

molenbeekDes agressions, viols et meurtres à connotation raciste ont lieu en effet en grand nombre en France, mais ce sont les Français qui en sont victimes et quasiment jamais les auteurs.
Une guerre se fait jour sur le sol d’Europe (et il y a en France de nombreux « Molenbeek »), mais elle n’est pas initiée par les Blancs, qui ont été trop gentils et accueillants.
Le principe de réalité se rappelle douloureusement aux Européens, qui doivent garder en tête, comme l’histoire le prouve, qu’une société multiraciale est une société multi-conflictuelle.

La « campagne antiraciste » du gouvernement, si déconnectée des réalités, signifie qu’il a peur. Peur non pas du terrorisme et des véritables menaces – dont il est responsable -, mais peur d’un réveil populaire qui s’opposerait à l’idéologie de l’Oligarchie politico-médiatique et in fine à sa domination.

Le rejet de l’invasion migratoire, le refus de l’entreprise de culpabilisation et de reniement national, et plus encore l’essor du nationalisme sont en effet les vrais sujets d’inquiétude de la caste dominante.

Jamais l’antagonisme entre l’idéologie cosmopolite au pouvoir et les intérêts du peuple n’a été aussi palpable.

S’il y a encore des Français qui croient de bonne foi – sous les coups des médias et de l’« Éducation nationale » – que le « nationalisme c’est la guerre » et que l’abolition des frontières est l’assurance de la paix, il nous revient de leur ouvrir les yeux au plus vite, aidés hélas par des faits qui confirment évidemment les analyses du mouvement national depuis des décennies.

La seule issue est le rétablissement de pouvoirs publics animés d’un sain nationalisme, c’est-à-dire qui ont en tête ce qu’est réellement une nation et qui ont à cœur de défendre ses intérêts, au premier rang desquels sa sécurité, sa souveraineté, son identité, sa cohésion, son homogénéité.
Clamons haut et fort que « le cosmopolitisme, c’est la guerre » et que le « nationalisme, c’est la paix » !

Thibaut de Chassey
Directeur du Renouveau français

decheance

Articles plus anciens »
  • Site d’information quotidien recommandé :

  • LETTRE D’INFORMATION

    Veuillez saisir ici votre adresse courriel pour recevoir nos informations les plus importantes :
     

  • Citation au hasard :

    • « Parmi ceux qui ont, jusqu’à présent, accepté des étrangers pour fonder une cité avec eux ou pour les intégrer à la cité, la plupart ont connu des guerres civiles. » Aristote
  • Liens

  • Sites d'information