Communiqué suite à l’assassinat islamique d’un prêtre français

30 juillet 2016

Les cérémonies d’hommage et les discours faussement martiaux se succèdent après l’attentat perpétré dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray.
S’il est bien naturel de célébrer la mémoire des victimes, et ce d’autant plus qu’à travers un prêtre et des catholiques français, c’est la chair même de la France, sa tradition et sa culture qui sont visées, voir les incendiaires se précipiter au chevet des grand-brûlés est tout simplement insupportable. Les personnalités de gauche comme de « droite » qui osent faire part de leur émotion et de leur sympathie à des victimes d’une situation qu’ils ont créée portent le visage de l’hypocrisie la plus vile et du cynisme le plus abject.
La colère du peuple doit éclater contre ses maîtres qui, après avoir vendu la souveraineté du pays et offert ses frontières aux ennemis de la nation, s’avèrent totalement incapables de maîtriser le feu qu’ils ont délibérément attisé.

Aussi désolant est le discours servi par les représentants de l’Église de France, qui confondent charité personnelle évangélique et masochisme politique, qui refusent de dénoncer le mal sous couvert de respect de l’homme et qui se font, de fait, les idiots utiles d’un système politique qu’ils devraient dénoncer vigoureusement !
Non, il ne suffit pas de citer l’Evangile pour combattre les ennemis du Bien commun, pas plus que les fleurs et les bougies feront jamais reculer le terrorisme ! La religion catholique réfute la haine mais aucunement la défense légitime. Elle est pleine d’amour pour les pécheurs mais elle est sans pitié pour l’erreur. Ces errements sont graves, et l’alliance contre-nature des fossoyeurs de notre peuple avec les représentants de l’Église catholique fait d’eux, qu’on le veuille ou non, des alliés objectifs de l’État islamique.

Le sentiment populaire de rejet qui croît jour après jour chez nos concitoyens doit impérativement les inciter à ne plus perdre une seconde pour combattre enfin l’ennemi que le Renouveau français dénonce jour après jour : le Régime, sa classe dirigeante et l’ensemble des institutions responsables de l’état de déliquescence dans lequel se trouve notre pays.

  • Site d’information quotidien recommandé :

  • LETTRE D’INFORMATION

    Veuillez saisir ici votre adresse courriel pour recevoir nos informations les plus importantes :
     

  • Citation au hasard :

    • « Le nationalisme, c’est de résoudre chaque question par rapport à la France. » Maurice Barrès
  • Liens

  • Sites d'information