Parution du nouveau numéro de la revue L’Héritage !

24 novembre 2012

Une très bonne nouvelle : la revue L’Héritage (« revue d’études nationales ») reprend sa parution après une pause, et son nouveau numéro est tout juste disponible.

Nous vous invitons vivement à découvrir ce numéro 8. Vous pouvez l’acheter en ligne ici, le commander par chèque ou le trouver dans les « librairies amies ».

32 pages (format A4), intégralement en couleur, très joliment illustré, pour 4 euros. Cette revue nationaliste se préoccupe d’analyse et de science politiques, de philosophie, d’histoire, d’identité, de la face cachée des choses, de spiritualité, etc.

Un numéro dense et très intéressant dont voici le sommaire :

Editorial
Politique : Hollande et Jeanne d’Arc – Thibaut de Chassey
Philosophie : le De Regno de saint Thomas d’Aquin – E.H. le Bouteiller
Mondialisme : la fondation Bertelsmann – Pierre Hillard
L’imposture du « 19 mars 1962 » – Jacques Meunier
Sainte Jeanne d’Arc, la Vierge des combats – Jean Dartois
Histoire nationaliste : la Cagoule – Erwin Vétois
Le sacre des rois de France – Louis Lefranc
Il y a 50 ans : Roger Degueldre – José Castano
Louis-Ferdinand Céline – Isabelle de Rancourt
Lieux à part : Cluny – Christine Dol.

Et l’éditorial du directeur :

« Les idées mènent le monde

Chers lecteurs,

après un trop long sommeil, votre revue revient, quelque peu modifiée. La formule va évoluer et vous voyez avec ce numéro – le premier d’une nouvelle série – les prémices de cette mutation.
Nous souhaitons recentrer L’Héritage sur la politique, et en particulier sur les idées. C’est le combat pour celles-ci qui prime : elles mènent le monde, dit-on, et aujourd’hui les idées fausses mènent notre société à la ruine et à la mort.

La revue va désormais, sous une parution que nous espérons régulière et plus fréquente, traiter davantage et principalement de philosophie, d’analyse et d’histoire politiques. Elle reviendra aussi bien sûr sur notre histoire nationale, sous un rapport permettant au lecteur de faire un lien avec le monde d’aujourd’hui, qui – pour le meilleur et pour le pire – est issu du passé. Les changements que l’on constate ne sont pas spontanés.

Ainsi, l’année 2012, par les anniversaires marquants auxquels elle nous a confrontés, nous a poussés à évoquer en ces colonnes quelques faits passés, sans bien sûr négliger celle qui est née il y a six cents ans pour sauver notre nation : Sainte Jeanne d’Arc.

Par ailleurs, il règne dans les milieux « nationaux » une certaine agitation et une incontestable confusion.
On parle de « fondamentaux », de nouvelles stratégies, mais le débat d’idées semble discret.
La confusion des idées ou même le mépris pour cellesci, au profit d’analyses simplistes ou de courte vue, sont courants et souvent acceptés ; avec, naturellement, de graves conséquences.

Le travail doctrinal, la rigueur d’analyse et le respect des grandes lois inhérentes à la condition humaine sont plus que jamais nécessaires pour éviter les écueils ou les combats contre-productifs.

En cette période de la plus haute importance pour la droite nationale – où se dessine son futur visage – il faut, par-delà une nécessaire action qui peut parfois confiner à l’agitation électorale et au « bougisme » médiatique, recréer le débat d’idées et convaincre de la pertinence des positions nationalistes, de la civilisation traditionnelle, du réalisme philosophique et politique.

L’Héritage s’y attellera pour sa part.

Thibaut de Chassey »

  • Site d’information quotidien recommandé :

  • LETTRE D’INFORMATION

    Veuillez saisir ici votre adresse courriel pour recevoir nos informations les plus importantes :
     

  • Citation au hasard :

    • « Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais. » Charette
  • Liens

  • Sites d'information